Et sinon, t’es mon jumeau ?

 

Abonnée aux alertes « Jumeaux », j’ai reçu hier l’un de ces articles au titre racoleur : Ces jumeaux sont nés à 2 ans d’intervalle. Oui, on sait que des jumeaux peuvent avoir un peu – voire beaucoup – d’écart comme ces jumelles nées à 39 jours d’écart pour raison médicale… mais 2 ans ? Donc, curieuse, je lis tout l’article et là, je découvre perplexe  qu’il s’agit en fait de 2 embryons issus de la même fécondation in vitro mais fruits de 2 grossesses différentes. Seraient-ils jumeaux malgré tout ? Si oui, cela va considérablement augmenter le nombres de parents de multiples dans le monde !

Que dit le dictionnaire sur le terme de jumeaux  ?

Jumeaux : se dit de deux enfants nés d’une même grossesse…

Encyclopédie Larousse en ligne

C’est sûr, on est tous au point sur le sujet, même si certains ont encore du mal à admettre que des jumeaux puissent être de sexes différents, de taille différentes, de couleurs différentes voire moins ressemblants que des frères et sœurs.

Et pourtant en 2014, lors des Journées Nationales de la Gémellité organisées par Jumeaux et Plus, Laurence Brunel, juriste, dans sa conférence intitulée Jumeaux, droit et filiation, avait évoqué le terme de « jumeaux d’étuve » dans ce contexte. Sujet qui avait fait fortement réagir les parents de multiples présents dans la salle. Dans le Que sais je sur La Parenté de F. Zonabend et C. Collard, on trouve un  passage sur ce sujet également :

Peut-on encore parler de gémellité lorsque ces enfants, conçus ensembles, naissent à des années de distance et parfois dans des familles étrangères les unes aux autres ?  […] Quel miroir peuvent se tendre l’un à l’autre ces « jumeaux d’étuves » si jamais ils se rencontrent ?

Mes fils jumeaux, interrogés sur ce point, sont catégoriques (oui, nous avons de curieuses discussions à table !) : ce ne sont pas jumeaux puisqu’ils n’ont pas partagé le studio initial ! Pour ma part, je crois que la gémellité se tisse du vécu des enfants in utero puis du quotidien, que le lien se construit au cours de la vie. Rien de magique mais bien une vraie proximité émotionnelle que la vie et le temps vont amplifier ou estomper en fonction du vécu de chacun.

 

Publicités

Une réflexion sur “Et sinon, t’es mon jumeau ?

  1. Je partage ton avis et celui de tes fils. Au-delà du côté « biologique », des jumeaux/jumelles, ce sont avant tout des enfants qui partagent ensemble leurs premiers moments de vie in utero, qui vivent ensemble une grossesse puis une naissance et grandissent côte à côte au quotidien. C’est cette proximité, ce vécu, qui crée ce lien fort qui les unis plus que deux frères ou sœurs.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s