Adolescence puissance multiples

J’ai eu envie de participer à ma façon à l’ International Multiplebirth Awarness Week. Elle bat son plein du 7 au 13/11/2016 et a pour thème « Adolescence in multiples »… sujet très actuel à la maison. Oui, ce n’est pas parce qu’ils ont bien grandi que la gémellité devient une anecdote. Jumeaux et ados, un vrai sujet que j’avais entendu évoquer dans une conférence de Fabrice Bak, psychologue gémellologue, lors des Journées Nationales de la Gémellité 2015.

Adolescence puissance multiples

C’était à la rentrée 2015, tout juste passé le cap d’avoir eu la surprise de regarder mes deux prémas dans les yeux. Dans une boutique, une question…
Il y a un moment que la seule raison que j’avais d’attirer le regard des gens, c’est ma « bande ». Et là, sans préavis:

« C’est à vous ces grands gaillards ? Ce sont de jumeaux ? Deux ados d’un coup ce doit être sport ! »
J’ai déjà une ado, et je me pensais avertie. Mais certains jours, le facteur jumeaux prend le pas sur le reste, et c’est toujours surprenant. Comme un déclencheur, cette petite phrase semble nous avoir propulsés en adolescence… puissance multiples.

Catalogue de petits moments clefs.

friend-1753870_1920

Le jour où j’ai découvert mes fils parmi leur bande de potes

À la maison, ils étaient si « faciles » au quotidien, si discrets que je les ai littéralement  découverts : une forme de binôme qui interagit dans leur bande d’amis. Ils ont une relation à deux au sein du groupe, cela leur donne un statut, une chance de plus, une compétence de savoir travailler ensemble. Quelle chance que leur relation gémellaire, ici ! Ils sont drôles, ils sont populaires et ils trouvent cela normal ! J’ai découvert les personnalités « sociales » de mes fils. Quand sont ils devenus ainsi, à l’aise et sûrs d’eux, sachant pouvoir compter totalement sur l’autre ? J’aime ce que je vois quand je les regarde en groupe.

stop-634941_1920
Le jour où ils n’ont plus voulu que je rentre dans leur chambre

Pendant longtemps, ils ont sollicité mon aide ou ma présence… parfois très au-delà de mes limites.
Où sont mes chaussettes ? Tu peux boutonner mon pantalon ? Maman, je mets quoi demain ?
Et puis, un matin, ils ont refusé que je rentre dans leur chambre. Ils ont des secrets et des pudeurs qui arrivent… ils changent, et ils se préservent. Je l’ai vécu comme un rejet sur le coup. Je n’ai pas vu le changement. J’ai toujours dans la tête leur statut de prémas. Et là tout à coup, ils sont grands, en pleine forme, … et beaux… (bah oui, je suis leur première fan) ! Ils ont leurs histoires à eux, leurs projets, leurs secrets. Ils grandissent et deviennent indépendants, autonomes. Est-ce parce que je me suis tant inquiétée pour eux au début de leur vie ? J’ai trouvé ce changement brutal et le fait qu’ils soient deux l’a rendu d’autant plus marquant. Avec le temps, nous nous adaptons : leur nouvelle autonomie me laisse du temps… pour bloguer par exemple 😉 et leurs nouveaux centres d’intérêts nous offrent de conversations passionnantes.

chucks-1275903_1920
Le jour où ils se sont disputés pour une question de tenue

De temps à autres, j’ai un vieux couple en face de moi. Jusqu’ici ils se chipotaient pour des bricoles du quotidien. Et là : « Tu vois de quoi tu as l’air habillé comme ça! » Speed Démon est coquet et ne comprend pas que son frère ne soit pas intéressé par ce sujet. Comme il a décidé de le convertir à son point de vue, il charge : – attention ce passage contient de vocabulaire 100% ado.

  • Tu as l’air d’un boloss, change de T-shirt !
  • Occupe toi de ***** !
  • Trop la honte si les gens te voient comme ça ! En plus, ils te prennent pour moi…
  • Bah du coup ils sauront que ce n’est pas toi, chochotte !
  • Oui mais t’es mon frère !
  • Et ???
  • Et j’aime pas qu’on te prenne pour un boloss.

Donc le regard des autres sur le frère jumeau à une importance. Le matin, ils vérifient mutuellement leur tenue et nous avons repris le sujet ensemble pour mettre un peu de bienveillance dans le dialogue du dessus. Il en ressort que ce qui arrive à l’un à un impact sur l’autre… (et je ne parle pas de connexion mentale ou autre étrange compétence vendeuse !). Il a fallu les aider à décoder un peu le fait que Speed Démon veut le meilleur pour son frère et que l’intention est bonne même si le discours est maladroit.

La plupart du temps, leur relation est fraternelle, sans que leur gémellité ne paraisse avoir un impact quelconque. Ils n’ont que 14 ans, et c’est juste le début du chemin.

Ce que j’appréhende un peu :

  •  l’arrivée du facteur « amoureux »,
  • la question des études et la séparation qui va en découler.

Ce que je trouve génial :

  • leur complicité,
  • leur attention mutuelle,
  • leur capacité à collaborer.

Adolescence puissance multiples ? Je dis banco !

Publicités

5 réflexions sur “Adolescence puissance multiples

  1. Sympa de vous lire les miens n’ont que 2ans et je vis au jour le jour.C’est vrai qu’à deux ca doit changer les choses.Je vois ma fille ado qui s’isole dans son monde « sa chambre » et je me demande enfin votre article me fais me demander et pour eux comment ca sera?complice ou rival? affaire à suivre à chaque age c’est découverte;) Je partage mon univers ici si ca vous interesse;) http://www.facebook.com/Matribulove

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s